Ouvrir le menu
Fermer

Actualités

03.09.20

Catholiques-chrétiens : une votation inattendue?

Chronique pour Hautes Fréquences de Gabrielle Desarzens

Les vieux catholiques 

Dans sa récente chronique intitulée « Le “oui” des catholiques-chrétiens au “mariage pour tous” », la journaliste Gabrielle Desarzens rappelle l’histoire de cette Eglise souvent méconnue en Suisse alors qu’elle est aux côtés de l’Eglise catholique romaine et de l’Eglise protestante, la troisième confession reconnue en Suisse – quelque 12’000 membres. Rejetant en 1870 le Concile Vatican I et les dogmes de la primauté et de l’infaillibilité du pape que le Concile proclamait, les catholiques-chrétiens, aussi appelés « vieux catholiques », se trouvent encore aujourd’hui à contre-courant de l’Eglise catholique romaine en convenant que les mariages pour les couples homosexuels soient « célébrés liturgiquement et compris théologiquement de la même manière que ceux de sexes différents ».

« Coller à la réalité sociétale »

Selon la journaliste, loin d’être le fruit d’un débat naissant, la votation du 22 août dernier relève plutôt d’un « pas de plus » franchi par cette Eglise qui s’était déjà accordée dans les années 2000 pour l’octroi d’un rite de bénédiction aux couples de même sexe. En outre, elle souligne le côté « progressif » et « moderne » voulu par les catholiques-chrétiens pour qui « coller à la réalité sociétale » est une des volontés actuelles. Une votation donc pas si inattendue que cela pour cette Eglise de tendance libérale qui a également ouvert en 1999 l’accès des femmes à la prêtrise.

Vous vous questionnez sur un groupe religieux tels que les catholiques-chrétiens par exemple ? Rhizome, en tant que partenaire de l’Etat de Genève propose à toute personne résidant ou travaillant à Genève une information spécialisée, ainsi que d’autres prestations à découvrir ici et ici.

Pour aller plus loin :

2019 © RHIZOME - Mentions Légales - Politique de confidentialité

MADE WITH ♥ BY BUXUM COMMUNICATION